© Francesca Mantovani / Gallimard

Nimrod

Poète, essayiste et romancier tchadien.

Poète, essayiste, romancier, Nimrod est né au Tchad en 1959. Il vit en France depuis bientôt trente ans. Il est l’auteur de plusieurs romans publiés chez Actes Sud, notamment Les jambes d’Alice (2001), Le Bal des princes (2008) ou Un Balcon sur l’Algérois (2013), qui ont été distingués par plusieurs prix littéraires. En 2016, il a publié aux Éditions Bruno Doucey Sur les berges du Chari, district nord de la beauté, un recueil de poèmes couronné par le Prix Pierrette Micheloud. En 2017, paraissait chez le même éditeur son roman L’ enfant n’ est pas mort, et J’aurais un royaume en bois flottés. Anthologie personnelle 1989-2016, Poésie / Gallimard. Chez le même éditeur paraît son roman, La traversée de Montparnasse (2020).

Bibliographie

  • Pierre, poussiére poèmes, Obsidiane, 1989.
  • Passage à l’infini, poèmes, Obsidiane, 1999.
  • Les jambes d’Alice, roman, Actes Sud, 2001.
  • Tombeau de Léopold Sédar Senghor, essai, Le Temps qu’il fait, 2003.
  • En saison, suivi de Pierre, poussiére poèmes, Obsidiane, 2004.
  • Le Départ, récit, Actes Sud, 2005.
  • Léopold Sédar Senghor, essai avec un texte d’Armand Guibert, Seghers, “Poètes d’aujourd’hui “ 2006.
  • Le bal des princes, roman, Actes Sud, 2008.
  • La nouvelle chose française, essais, Actes Sud, 2008.
  • Rosa Parks, non à la discrimination raciale, roman, Actes Sud Junior, 2008.
  • L’ or des rivières, récits, Actes Sud, 2010.
  • Babel, Babylone, poèmes, Obsidiane, 2010.
  • Non à l’individualisme, ouvrage collectif, Actes Sud Junior, 2011.
  • Aimé Césaire, non à l’humiliation, roman, Actes Sud Junior, 2012.
  • Un balcon sur l’Algérois, roman, Actes Sud, 2013.
  • Non à l’indifférence, ouvrage collectif, Actes Sud Junior, 2013
  • Visite à Aimé Césaire, essai, Obsidiane, 2013.
  • Dossier Poésie africaine, pour la revue L’ Étrangére, n33/34, 2013 (anthologie).
  • Léon-Gontran Damas, biographie pour adolescents, éditions À dos d’Âne, 2014.
  • N’Djaména, Tchad, ouvrage collectif, éditions Créaphis, 2014.
  • Sur les berges du Chari, district nord de la beauté, poèmes, Éditions Bruno Doucey, 2016.
  • L’enfant n’est pas mort, roman, éditions Bruno Doucey, 2017.
  • 120 nuances d’Afrique, anthologie (ouvrage collectif), Éditions Bruno Doucey, 2017.
  • J’aurais un royaume en bois flottés. Anthologie personnelle 1989-2016, Poésie / Gallimard, 2017.
  • La traversée de Montparnasse, roman, Gallimard, Continents noirs, 2020.
  • Petit éloge de la lumière nature, poèmes, Le Manteau & la Lyre / Obsidiane, 2020.
  • Le temps liquide, Gallimard, 2021
les-jambes-dalice
rosa-parks
Aime-Cesaire
sur-les-berges-du-chari
j'aurais-un-royaume
le-temps-liquide

Ouvrages à tirage limité

 

  • En majesté le manteau rouge et noir du soleil, essai, Aleph, beth, 2000.
  • La traversée des jardins, poèmes, avec le peintre Marie Falize, Aleph, beth, 2001.
  • Les éléphants, poèmes, avec le peintre Décebal, TranSignum, 2004.
  • La nuit l’étoile, livre ardoise avec Wanda Mihuleac, TranSignum, 2013.
  • Les manguiers, poèmes, avec le peintre Yves Olry, Color Gang, 2014.
  • Petit éloge de la lumière nature, poèmes, avec les peintures de Serge Bouvier et Jim D, Éd. Henry des Abbayes, 2017.
  • Le baobab & la rose, poèmes, avec les dessins de Michèle Caranove, éd. du Bourdaric, 2017.
  • Paysages, poèmes, avec les sérigraphes de Claude Viallat,  éd. du Bourdaric, 2019.
  • L’Enfance-fanfare, poèmes, avec les peintures de Natasha Krenbol, éditions du Bourdaric, 2019.
  • Un souvenir, poèmes, avec les peintures d’André-Pierre Arnal, éditions du Bourdaric, 2020.
caranove-baobab

Le baobab et la rose. Dessin de Michèle Caranove.
© 2017

Prix Apollinaire 2020

Résumé

Nimrod a emprunté son titre à Arthur Rimbaud pour composer cet hommage au paysage, lequel hommage englobe les chemins, les ciels au soir, le manège des nuages, celui des arbres, les flocons de neige. Les saisons sont les briques élémentaires de nos vies, aussi nous colorent-elles à la manière d’un peintre inspiré. La terre est son langage, déesse lyrique qui emplit de lumière le coeur du poète. Le lecteur se méprendrait à la lecture de cette présentation s’il privilégiait l’Europe ou l’Afrique. Les deux cohabitent souvent dans un même poème, une même sensation. Pour Nimrod, il suffit de contempler la lune et les étoiles pour annuler les frontières, à l’image de la dernière section de ce recueil, « Résidence sur le fleuve », qui nous comble en nous entraînant au coeur de l’eau mère.

fiche technique

Paru le : 06/03/2020

ISBN : 978-2-916447-97-1
EAN13 : 9782916447971
Reliure : Broché
Pages : 95
Hauteur: 22.0 cm / Largeur 15.0 cm
Épaisseur: 1.1 cm
Poids: 166 g

Extrait: ENFANCES

Voilà le ciel incomparable, les purs nuages, leur dérive à mi-voix,
La fraîcheur de l’œil, la banquise céleste. L’herbe leur répond,
L’herbe de septembre, déjà mûre, dépeignée, épis épris de tous les vents
À l’heure des pluies qui pépient sous les arbres les bosquets les bocages les buissons les talus.
Sa voix est douce. Les dieux s’en emparent. Soudain monte la mélopée des semis,
Long nuage de pesticides. J’ai connu d’autres enfances sur des terres grises et vertes.
Aujourd’hui, je décrois.

Édition de tirage de tête

Édition de tirage de tête limité à 15 exemplaires du recueil de poèmes Petit éloge de la lumière nature. Chacun contient une oeuvre originale de Michèle Caranove, à la plume et aux encres sur papier Velin d’Arches. En vente directe au prix exceptionnel de 50€. Merci de nous contacter auprès le formulaire en pied de page.

Petit éloge de la lumière nature. Dessin originale de Michèle Caranove ©. Ref. 1

Petit éloge de la lumière nature. Dessin originale de Michèle Caranove ©. Ref. 2

Petit éloge de la lumière nature. Dessin originale de Michèle Caranove ©. Ref. 3

Petit éloge de la lumière nature. Dessin originale de Michèle Caranove ©. Ref. 4

Petit éloge de la lumière nature. Dessin originale de Michèle Caranove ©. Ref. 5

Petit éloge de la lumière nature. Dessin originale de Michèle Caranove ©. Ref. 6

Espace presse : dernières publications

  • « Sur les berges du Chari » avec Nimrod. Sur le plateau du Grand Angle du 64′ de TV5MONDE, Nimrod Bena Djangrang fait une lecture poignante de ce poème dédié à sa mère. Grand Angle du 64′ de TV5MONDE.
  • Nimrod, poète tchadien : « Je me suis toujours soucié de l’ordre et de l’harmonie » Le poète tchadien Nimrod publie « Le temps liquide » aux éditions Gallimard. Un recueil autobiographique et poétique composé de 17 textes. Dans cet ouvrage, il se raconte, évoque sa quête de l’harmonie à travers son travail d’écriture. Entre la France et le Tchad, des histoires qui commencent souvent au bord de l’eau. TV5 MONDE. 20 mars 2021

1 rue les provinciales - apt 527. 80090 amiens - france

pour toutes questions, merci de remplir le formulaire

13 + 14 =